:: Communiqué de Fabrice Robert : la diversité et l’unité, plutôt que la division et l’uniformisation ::

:: Communiqué de Fabrice Robert : la diversité et l'unité, plutôt que la division et l'uniformisation ::

Communiqué du 19 mars 2012

Après de longues consultations internes et en accord avec les cadres fondateurs, j’ai décidé dans l’intérêt du mouvement identitaire ce qui suit :

1. Une nouvelle direction opérationnelle du mouvement identitaire sera mise en place dans les jours à venir. Elle reflètera la variété des initiatives et des engagements militants de l’ensemble de la mouvance identitaire. Une de ses premières missions sera la préparation pour l’automne d’un rassemblement anniversaire des dix ans du mouvement.

2. Philippe Milliau n’appartient plus au bureau exécutif du Bloc identitaire. Il est désormais déchargé de toutes ses responsabilités nationale, régionale et sectorielle.
Après avoir tenté de mettre en place des solutions de conciliation, j’ai pris acte que mes sollicitations n’ont pas été entendues, et, au contraire, volontairement ignorées. Je considère que cette décision met fin à une situation qui portait atteinte à l’unité, à l’originalité et à la diversité du mouvement identitaire.

Je profite de cette circonstance pour rappeler que le mouvement identitaire n’appartient pas à une personne ou à un groupe de personnes mais à l’ensemble de notre communauté militante. Les responsables issus de cette communauté tiennent leur légitimité de l’exemplarité et de l’efficacité de leur action. Nul ne peut prétendre à changer la nature du combat que nous menons, que ce soit dans ses objectifs ou dans ses méthodes. Nul n’a le droit de porter en notre sein le germe de la discorde.

Le mouvement identitaire réaffirme sa vocation politique et l’indépendance totale qui en découle. Ni société de pensée au service d’un parti du système, ni satellite de la droite nationale, ni continuité d’expériences politiques des années 60 ou 70, le mouvement identitaire est un courant original de promotion des identités locales, française et européenne.

Cet épisode, qui n’est qu’une péripétie sans conséquence à l’échelle de notre mission face à l’histoire et des défis à venir, ne change rien à l’essentiel et va nous permettre, au contraire, d’y revenir.

Nos combats ont été, sont et seront menés en fonction des opportunités et des nécessités. L’engagement associatif et le travail métapolitique sont des outils de convergence qui sous-tendent et renforcent le travail politique. Ils ne sauraient suffire par eux-mêmes, pas plus que le combat politique ne peut ni ne doit se résumer à un engagement électoral, local ou pas. La première mission du mouvement identitaire est un travail souple d’agitation politique sur le terrain.

Notre permanence, c’est la rue. Grâce à elle, nous ne cessons de faire la preuve de notre capacité d’influence, efficace, rapide et majeure, sur le débat politique.

À l’ensemble des militants du mouvement, je réitère ma confiance et mon amitié ainsi que ma fierté de les mener au combat depuis dix ans.

Fabrice Robert (f. / t.), Président du Bloc Identitaire
www : bloc-identitaire.com
Facebook : facebook.com/blocidentitaire
Twitter : twitter.com/blocidentitaire